Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

This is SunRain Plone Theme
Vous êtes ici : Accueil / Le collège / L'histoire du collège

L'histoire du collège

COUTELLE

Le collège Ernest Coutelle de Maubeuge porte le nom du chef des aérostiers pendant la révolution, Jean Marie Joseph Coutelle. Mais bizarrement pas son prénom.

LE COLLEGE

Les Jésuites s’installent à Maubeuge en 1619 avec l’aide de Mme BRUNEAU, veuve d’un notable du Chapitre Sainte Aldegonde. Ils créent un collège et une chapelle. Ils ouvrent des classes de grammaire, d’humanité et de rhétorique.

L’ordre des jésuites aboli, le collège devient en 1765 collège Royal de Maubeuge, comme l’indique l’inscription latine au-dessus de l’ancienne entrée : « Collegium Regium Malbodiense 1765 ».

En 1793, des savants, des ingénieurs et des militaires s’installent au collège pour étudier les moyens de lancer un ballon dans les airs afin d’observer le front nord menacé par les Autrichiens.

Au XIXème siècle, l’établissement retrouve sa vocation première d’école secondaire de garçons, puis reprend le nom de collège sous l’Empire. Il abrite actuellement le collège Ernest Coutelle.

JEAN MARIE JOSEPHE COUTELLE

Il naît le 03/01/1748 au Mans, paroisse Saint Vincent, de Jacques Coutelle, notaire royal au Mans, et de Marie Gardien.

Ondoyé le 4, il fut baptisé le  17 par le vicaire de la paroisse.

« le 3e jour de janvier 1748 est né et le jour suivant a été ondoyé par nous prêtre curé de cette paroisse un enfant mâle du légitime mariage de maître Jacques Coutelle notaire royal, et de demoiselle Marie Gardien en vertu de la permission » signé S beaudson vicaire général

« Le dix septième jour de janvier 1748 nous prêtre vicaire de cette paroisse soussigné avons administré les cérémonies du sacrement du baptême à Jean Marie Joseph issu du légitime mariage de Maître Jacques Coutelle notaire royal en cette ville et de demoiselle Marie Gardien qui avoit été ondoyé le trois des mêmes mois et an que dessus et a en vertu de la dispense ci-dessus mentionnée, a été parrein le sieur Joseph Coutelle garçon et marreine demoiselle Marie Leconte épouse du sieur Jean Gardien marchand qui ont signé avec nous et les soussignés le registre. »

En 1772, Jean Marie Joseph Coutelle se rend à Paris. À la Cour de Versailles, il devient professeur de physique du comte d’Artois, frère de Louis XVI et futur Charles X.

Il rencontre un autre physicien, Alexandre Charles, avec qui il assiste à l’expérience des frères Montgolfier. Charles a l’idée de remplacer l’air chaud par le gaz hydrogène pour gonfler les ballons.

Au début de la révolution, le Comité de salut public décide d’employer des aérostats lors des opérations militaires. Le 29 octobre 1793, juste après la bataille de Wattignies, la décision de construire un ballon est prise.

Le 2 avril 1794, la convention décrète la formation de la première compagnie d’aérostiers placée sous le commandement du capitaine Coutelle, premier officier d’aéronautique.

Arrivée à Maubeuge, la compagnie est installée au collège. Le ballon préparé s’appelle « L’Entreprenant » : il a 27 mètres de diamètre, peut emporter 140 livres de lest et deux personnes.

Le 2 juin 1794, Maubeuge est assiégée. Le ballon est prêt et Coutelle peut procéder aux premières observations de l’ennemi pris de panique. Les soldats croyaient avoir affaire à des sorciers. Un premier incident a lieu, le ballon est plaqué par le vent contre le clocher de la chapelle, mais

tout rentre dans l’ordre et L’Entreprenant repart, Coutelle ayant près de lui le général Morlot. Coutelle passe des heures entières en observations, notant les moindres mouvements de l’ennemi.

L’Entreprenant participe ensuite au siège de Charleroi le 25 juin 1794, qui voit l’ennemi capituler le lendemain, puis le 26 juin 1794 à la bataille de Fleurus.

Les ascensions étaient très dangereuses, car il faut redouter les balles et les boulets. Le ballon remplira sa mission jusqu’au 6 juillet où, déchiré par un arbre, il sera ramené à Maubeuge pour réparation.

Le 25 février 1796, Coutelle est nommé chef de bataillon en récompense de ses services. Coutelle est attaché à l’expédition d’Égypte, mais ne peut exercer son emploi, le feu  ayant dévoré le vaisseau qui portait son matériel. Le transport difficile des aérostats et la construction de leur four à hydrogène s’accommodent mal de la guerre de mouvements que mènent les généraux français. Finalement, par décret du 18 février 1799, les aérostiers sont licenciés et l’école de Meudon est fermée.

Le 9 pluviôse an 8 (27 janvier 1800), Kléber nomme Coutelle chef de brigade (colonel).

Rentré en France, Coutelle est nommé sous-inspecteur aux revues (1) de 3e classe le 12 nivôse an 12 (02/01/1802).

Chevalier de la Légion d’honneur le 15 janvier 1805, il prête, le 7 février, le serment ainsi conçu :

« Chaque individu admis dans la légion, jurera, sur son honneur, de se dévouer au service de la République, à la conservation de son territoire dans son intégrité, à la défense de son gouvernement, de ses lois, et des propriétés qu’elles ont consacrées ; de combattre par tous les moyens que la justice, la raison et les lois autorisent, toute entreprise tendant à rétablir le régime féodal, à reproduire les titres et qualités qui en étaient l’attribut ; enfin, de concourir de tout son pouvoir au maintien de la liberté et de l’égalité. »

Il participe à la campagne d’Espagne ; le 29 mars  1809, il a le bras cassé par un boulet à la bataille de Médellin. Chevalier de l’Empire en 1809, il est promu sous-inspecteur de deuxième classe, le 22 décembre 1809, puis de 1ère classe le 31/05/1812.

Il prend sa retraite en 1816. Il est nommé chevalier de Saint-Louis le 2 juillet 1817.

Il meurt le 20 mars 1835, à son domicile de Paris XIe, 70 rue de Seine Saint Germain. Il est enterré au cimetière du Père Lachaise à Paris, 11e division. Sa tombe a été restaurée par le « Souvenir Français ». Un collège et une rue de Maubeuge portent son nom.

(1)Le sous-inspecteur aux revues a rang de colonel.

 

Racines et Patrimoine En Avesnois

Bulletin n° 12 de Septembre 2013

INFORMATIONS

 

N'hésitez pas à consulter sur ce site

- Les différents événements du collège (à droite de la page)

- Les actualités (à gauche de la page)

- Le menu de la semaine

- Le planning des activités du collège (rubrique Les Enfants du Coutelle).

Le programme de travail de l'année est régulièrement mis à jour (rubrique Liens utiles)

 

Brevet des Collèges 2017 : Félicitations à toutes et à tous !

86 % de réussite

70 % de mentions

7 mentions Très bien - 4 mentions Bien - 10 mentions Assez bien

 CFG : 1 élève admise

 

 

Menu de la Cantine

image menu cantine

 

Pronote

    Pronote

Blog Coutelle

La réforme du collège

Vous trouverez, ci-dessous, les informations concernant la réforme du collège qui entrera en vigueur dès la rentrée prochaine.

http://eduscol.education.fr/cid92079/colleges-2016-presenter-la-reforme.html

« Octobre 2017 »
Octobre
LuMaMeJeVeSaDi
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031
Enfants du Coutelle (Hebdomadaire)

Le Café des parents

 

Se rencontrer, partager, échanger …
WebClasseur

webclasseur

Classe Relais

Classe Relais